Le contexte

Le TOUR du DUERF s’inspire de la manifestation allemande dénommée  STADTRADELN / CITY CYCLING. A échelle européenne, l’instigateur n’est autre que le Klima-Bündnis, le plus important réseau de villes, communes et régions qui se sont alliées pour lutter de concert pour la protection du climat et qui regroupe non moins de 1.700 membres issus de 26 pays européens.

Au Luxembourg, ce sont le Verkéiersbond et le Klima-Bündnis Lëtzebuerg qui organisent la manifestation. Le TOUR du DUERF est une manifestation dont le but déclaré est de promouvoir la protection du climat ainsi que le recours au vélo et à laquelle toutes les communes luxembourgeoises intéressées peuvent s’allier.

En participant au TOUR du DUERF, les communes - dans le cadre de leurs campagnes de communication communale pour une mobilité durable - disposent d’une manifestation reconnue facile à organiser, et qui au-delà requiert peu d’efforts et de frais. 

Les objectifs

Les objectifs sont principalement de sensibiliser les citoyens à recourir au vélo pour se déplacer au quotidien et de motiver les conseillers communaux à s’approprier davantage les thèmes du « recours au vélo » et de la « planification de la circulation à vélo ». En leur qualité de décideurs communaux de la politique cycliste, les élus communaux sont censés vivre de près ce que cela comporte que de se déplacer à vélo dans leur commune (et au-delà), afin qu’ils soient en mesure de suggérer, respectivement de mettre en place, en connaissance de cause, des mesures d’amélioration de la circulation au bénéfice des cyclistes. Au-delà, il s’agit de motiver les hommes et femmes politiques communaux à assumer pleinement leur fonction de modèle, en encourageant les habitants de la commune à recourir au vélo par des engagements exemplaires.

Les membres des conseils communaux (et des commissions consultatives) sont appelés à former des équipes qui pédalent – ensemble avec les habitants intéressés de la commune – et se livrent à la compétition. L’engagement idéal revient à prendre la fonction de leader d’équipe, jouant ainsi pleinement la carte pro-vélo, encourageant de la sorte les habitants-citoyens à recourir davantage au vélo comme moyen de locomotion. Pendant une période continue de 21 jours, il s’agit de collecter le plus de kilomètres parcourus à vélo que possible, que ce soit à titre privé ou professionnel. Les classes scolaires, associations locales, organisations, entreprises et habitants sont également invités à former des équipes propres. 

Tout au long des 3 semaines de la manifestation, chaque cycliste inscrit son kilométrage ecofriendly dans le calendrier en ligne spécialement aménagé pour la manifestation, une base de données internet destinée à l’encodage des kilomètres parcourus à vélo. Les résultats des équipes et des communes sont publiés et actualisés tous les jours dans les sous-pages respectives des communes ainsi que dans les listes récapitulatives, ce qui permet de comparer les équipes d’une même commune ainsi que les communes entre elles. Les prestations sportives des participants individuels ne sont pas publiées. 

TOUR du DUERF / STADTRADELN / CITY CYCLING

Depuis 2014, les communes luxembourgeoises peuvent participer à la campagne STADTRADELN sous le nom de TOUR du DUERF. 

Depuis 2017, des communes en dehos de l'Allemagne et du Luxembourg peuvent s'inscrire, notamment sur le site en anglais city-cycling.org . Les communes participantes sont vivement encouragées à motiver également les communes auquelles elles sont jumelées à s'inscrire.

Participation de régions et de leurs communes

Les régions luxembourgeoises disposant d'une structure de décision politique (comité, bureau) composée de membres issus de conseils communaux peuvent également s'inscrire au TOUR du DUERF. Elles disposeront de leurs propres pages et classements sur le site Internet.

Les communes appartenant à ces régions peuvent également s'inscrire de manière individuelle. Chaque km parcouru par une équipe d'une telle commune sera alors également comptabilisée pour la région.